Buches de bois compressées OKCALOR:

Le bois de chauffage densifié est un matériau naturel. C'est  un produit dérivé de l'industrie du bois composé de copeaux et de sciures, qui sont déshydratés et compactés par forte pression. La lignite contenue dans le bois s'échauffe lors de cette compression est produit un liant naturel permettant à la bûche de se maintenir en forme. Le bois densifié peut prendre plusieurs appellations comme par exemple: bois compactés, bûche reconstituée ou écologique. Le terme le plus usité reste le bois compressé.

Le bois densifié utilisé pour le chauffage peut se présenter en différents formats : 

- En granulés appelés également Pellets, est composé le plus souvent à partir de résineux,

- En bûches cylindriques utilisées le plus souvent dans les pays latins, et dont la longueur varie entre 20  et 33 cm. pour un diamètre d'environ 10 cm. Les formes cubiques appelées briquettes, sont plus usitées dans les pays du Nord de l'Europe dont la dimension des foyers s'accommodent plus facilement de ce format. Certaines bûches ont une appellation dite de nuit et sont destinées à se consumer lentement car elles sont composées d'écorce broyées et compressées. Ces bûches de nuit présentes inconvénients de salir les vitres et les conduits car la combustion est incomplète et la production de cendres importantes.

Le Bois densifié possède des caractéristiques intéressantes pour le chauffage domestique: en effet son taux d'humidité est très faible par rapport au bois traditionnel, même réputé bien sec (taux d'humidité du bois compressé est inférieur à 10%, contre plus de 20 % pour du bois classiques après 2 ans de sechage) et sa densité résultant de la force de compression permet d'obtenir un combustibles à fort pouvoir calorifique et de qualité constante. C'est ainsi qu'a dimension égale,  la chaleur dégagée par une bûche compressée est environ 50 % plus élevés que le bois traditionnel. Son pouvoir calorifique (PCI) est d'environ 5 kW au kilo, les bûches se consument régulièrement de manière constante et la longévité ne bûches se situent entre 1H30 et 2H heures selon le type de foyers et la température désirée dans la pièce.

Différentes essences sont utilisées pour la fabrication de bois densifié. Parmi les meilleures on peut citer le chêne et le Hêtre, et en règle générale, les bois que l'on qualifie de durs.

Certains sont à privilégier car leur pouvoir calorifique est meilleur que celui des bois qualifiés de tendre (bouleau, pin, platanes,  etc..) . Une bûche de bois compressé de bonne qualité n'est pas facile à reconnaître de visu mais lors de leur utilisation est ne doit pas encrasser les foyers, ni les vitres, ni les conduits.

La majorité des fabricants fournissent une fiche technique permettant de vérifier quelles sont les essences composant la bûche et les principales caractéristiques du produit (pouvoir calorifique taux de cendre et d'humidité etc.) .E l'absence de ces informations,  il y a lieu de se méfier de provenance du bois utilisé.  

On peut également se fier à la région de production : une société qui produit dans les Landes par exemple à peu de chances de produire  des bûches composées de chênes ou de hêtre. 

Les bûches de bois densifié sont d'une utilisation très simple: leur allumage est facilité par le taux d'humidité très faible et il suffit généralement un simple allume barbecue pour embrasser la première bûche. Lorsque le feu bien pris il faut réduire le tirage afin de diminuer l'apport en oxygène et de réduire en conséquence l'allure du feu.

Les bûches de bois densifié de forme cylindrique se dilatent lors de la combustion, il est important de les placer arrière du foyer afin d'éviter que cette dilatation ne colle la bûche sur la vitre du foyer. Il est en conséquence conseiller de choisir des bûches d'une dimension légèrement inférieure à celle du foyer. On peut également conseiller lorsque la régulation du tirage est peu précise, de conserver un cendrier rempli de cendres afin de réduire les arrivées d'air et de réguler la combustion.

Le bois densifié présente de nombreux avantages : gain de place, propreté à l'utilisation, régularité de chauffage, faible résidu, tenue au feu.

Le bois densifié n'a en définitive qu'un seul inconvénient : il supporte mal la forte humidité et de ce fait ne peut se conserver plus d'une saison que si le lieu de stockage est particulièrement sec et bien aéré. En effet si l'eau pénètre dans une bûche, elle va déliter et sur les copeaux agglomérés entre eux par la pression et se transforma en quelques semaines en un tas de sciures inutilisables.

En terme de coût,  on estime que le bois compressé coûte environ 0,06€ /Kilowattheure. Le coût de cette énergie reste reste comparable à celle du gaz naturel ou du fioul, mais bien moins cher que le prix d'électricité (12 centimes le kilowattheure) . Sur le plan écologique le bois densifié reste le grand vainqueur, car il ne produit pas de gaz à effet de serre et reste neutre pour la planète.

Ces avantages font du bois compressé un combustible tout à fait adapté au mode de vie contemporain et notamment zones urbanisé ou le stockage est plus réduit et les exploitations forestières éloignées. C'est un produit qui séduit plus les femmes que les hommes en raison de ses caractéristiques mais aussi des modes de vie actuel (foyer monoparental, femmes seules, allongement de la durée de vie et diminution des ressources..).

Le Bois compressé reste cependant un combustible méconnu de la plupart des utilisateurs de chauffage. Face à des consommateurs très concernés par l'augmentation constante des énergies fossiles, et de plus en plus sensibilisés à l'écologie, les principaux acteurs de ce marché ont compris le potentiel que représente dans l'avenir le bois densifié. Les gouvernements ont également compris l'intérêt stratégique d'encourager le bois comme moyen de chauffage résidentiel, et de réutiliser utilement les sous-produits de la filière bois.

Ces circonstances sont favorables à l'augmentation de la demande en bois compressé dont l'usage devrait se répandre en France, comme cela s'est produit dans les pays nordiques il y a quelques années.